2, avenue Charles Tillon - 35000 RENNES
02 30 96 23 37
cabinet@ranchere-avocat.fr

Avocat à RENNES et premier rendez-vous gratuit : les pièces à fournir

Votre avocat à RENNES vous reçoit lors d’un premier rendez-vous informatif gratuit en droit de la famille comme plus spécifiquement pour un divorce.

Les documents à communiquer lors du premier rendez-vous avec votre avocat à RENNES

Lors de cette première rencontre, vous pouvez d’ores et déjà vous munir d’un certain nombre de documents, pour permettre la constitution et l’analyse de votre dossier :

  • Justificatif d’identité : carte d’identité, passeport, titre de séjour, etc
  • Copie intégrale des actes d’état civil (acte de naissance et de mariage le cas échéant) datant de moins de trois mois ;
  • Livret de famille
  • Dernier avis d’imposition ou de non imposition sur le revenu ;
  • Dernière déclaration de revenu ou dernier avis de situation déclarative ;
  • Dernier relevé CAF/MSA ;
  • Dernier bulletin de salaire avec indication du cumul du net imposable sur l’année en cours ;
  • Le formulaire de demande d’aide juridictionnelle si vous êtes éligible ;
  • Copie des actes notariés (acte d’achat, de vente, contrat de mariage, etc) ;
  • Dernière quittance de loyer, contrat de bail ou justificatif du montant du loyer ;
  • Justificatif des prêts en cours : capital restant dû et montant de l’échéance ;
  • Autres avis d’impôts : taxe foncière, taxe d’habitation ;
  • Justificatif de vos charges hors charges courantes ;
  • Justificatifs des charges afférentes aux enfants.

Lors de ce premier rendez-vous gratuit, votre avocat à RENNES vous indiquera si vous êtes éligible à l’aide juridictionnelle totale ou partielle.

Le cas échéant, il sera en mesure de vous proposer un aperçu du coût financier du dossier. Sauf pour des situations particulières (divorce judiciaire notamment), votre avocat à RENNES pourra vous proposer un honoraire au forfait impliquant une prévisibilité totale du montant des honoraires.

Enfin, pour les affaires complexes (divorce pour faute notamment ou encore liquidation de régime matrimonial), une facturation au taux horaires ou à l’acte peut être envisagée.